LE POINT SUR LES VACANCES

Vous êtes nombreux à vous interroger sur l’impact des mesures de confinement sur vos vacances et les mesures prises par la CCAS.

Tous les séjours à l’étranger, groupe ou individuel, ont été annulés pour des raisons de précaution et de sécurité, mais également car les conditions d’ouverture des frontières et d’accueil des touristes sont inconnues à ce jour.
• Concernant les séjours en France, la réouverture des villages vacances est tributaire des mesures gouvernementales mises en place dans le cadre du plan de dé-confinement.
• Les Activités Sociales mettent tout en oeuvre, pour ouvrir dès le 28 juin (27 juin pour les villages vacances partenaires dont le séjour débute le samedi), les villages vacances dans les meilleures conditions, et ainsi répondre au droit aux vacances pour tous.

Afin d’anticiper les directives des autorités publiques et garantir la sécurité des bénéficiaires et des salariés des AS, la CCAS a décidé d’étudier les possibilités pour reloger si nécessaire et après décisions gouvernementales les bénéficiaires affectés en chambres dans les Villages Vacances, du fait de protocoles sanitaires lourds.
Cette étude est réalisée en lien avec nos structures et ceux de nos partenaires en proximité des lieux où ils auront réservé.
Ce même travail est réalisé avec Campéole au sujet des toiles non sanitarisées du fait des sanitaires collectifs.

→ A cet instant, les logements individuels et autonomes (gîtes, mobil’home, appartements, toiles sanitarisées,…) doivent être privilégiés. Les réservations pour les chambres et les toiles équipées étant bloquées dans l’attente de prise de décision.

 Ces scenarios seront adaptés en fonction de l’évolution des directives gouvernementales dans le domaine du Tourisme.
• Tous les villages vacances, mis à disposition ou non, vont être vérifiés, nettoyés, désinfectés dans le respect des directives sanitaires émises par les autorités.
• (en attente décision) – Concernant la restauration sur les villages vacances, les Activités Sociales sont en attente des directives des autorités publiques quant aux conditions de réouverture des restaurants.

Ci-dessous quelques questions que vous pourriez vous poser :

Les séjours Etrangers, club 3000, Homologues, … sont-ils annulés ?
Pour des raisons de sécurité, tous les séjours, groupe et individuel, ont été annulés.

• Les séjours en Corse et Outre Mer sont-ils maintenus ?
Oui, dans les mêmes conditions que les séjours sur le continent.

• Si les séjours sont annulés par la CCAS, il y aura-t-il un impact sur l’historique, et dans le cas de l’utilisation d’un JOKER, celui-ci pourra-t-il être réutilisé l’année prochaine ?
Ces questions sont actuellement à l’étude.

Les bénéficiaires ayant effectué des réservations avec l’offre socialisée ou les « bons plans » avant cette date du 28 juin 2020 doivent ils avoir une démarche individuelle d’information et de gestion de leur dossier auprès de leur prestataire ?
Dans le cadre des offres socialisées,vous devez vous rapprocher de Parcours Vacances et pour les offres
négociées des partenaires en direct pour les annulations, émissions d’avoir ou remboursements.
Pour information, une ordonnance parue au Journal officiel du 26 mars 2020 prévoit que dans un délai de 3 mois,
l’opérateur doit vous proposer soit un report de votre séjour, soit un avoir valable pendant 18 mois, sous certaines
conditions (plus d’infos sur service-public.fr).

• Les annulations sans frais 20 jours avant sont-elles toujours valables ?
Oui, selon les Conditions Générales de Vente. Courant juin, les conditions générales pourront être aménagées
pour répondre au mieux aux différentes situations.

Faut-il tenir compte des avis de relance ?
Non, si votre séjour a été annulé par la CCAS, vous ne devez pas tenir compte des avis de relance.

• Quels sont les délais de remboursements ?
Les procédures de remboursement sont actuellement en cours. Pour être sûr d’être bien remboursés, vous devez mettre à jour vos coordonnées bancaires (RIB) dans votre espace Activ’.
Il est prévu que tous les remboursements concernant les séjours du 1er mars au 28 juin soient réalisés d’ici fin mai.

Pour les réservations qui débutent avant le 27 juin ou le 28 juin : les bénéficiaires peuvent se rendre sur le centre à compter du 27 (centres partenaires) ou du 28 (centres CCAS) ? Ou toute leur réservation est annulée ? Quid du remboursement de(s) nuitée(s) non passée(s) sur le centre ?
La filière Promotion Conseil a contacté chaque bénéficiaire concerné pour effectuer les modifications de dates ou
les annulations ; les nuits non consommées seront remboursées.

• Si un bénéficiaire souhaite annuler son séjour, quelles sont les conditions de remboursement ? Quel impact sur son historique ?
Si, dans le contexte actuel, un bénéficiaire souhaite annuler son séjour, il peut être remboursé dans les conditions
détaillées dans les conditions générales de vente (CGV). Seules les annulations des séjours par la CCAS déclenchent un remboursement total du séjour.
S’il souhaite annuler pour des raisons indépendantes de sa volonté (maladie, décès,…), le bénéficiaire peut être
remboursé sous réserve de produire des justificatifs au plus tard 10 jours après le début de son séjour : certificat
d’hospitalisation, certificat de décès, attestation de congés refusés par l’employeur, catastrophe naturelle (tempête, inondations…). La situation actuelle ne constitue pas, pour les bénéficiaires, une nouvelle justification pour annuler un séjour sans pénalité.

• L’assurance annulation peut-elle prendre en charge le remboursement des séjours ?
Non, l’assurance annulation ne prend pas en charge le remboursement des annulations de séjours. Les épidémies
ne font pas partie des cas permettant un remboursement par les assurances. Il est nécessaire de se rapprocher des
organisateurs du séjour (CCAS ou partenaires).

Pour en savoir plus, https://www.ccas.fr/

 

Author: CMCAS

Share This Post On